Dji Matrice M300 RTK

Dji M300 RTK
Dji M300 RTK

Il y a quelques mois sortait le Dji Matrice 300 RTK. Nous n’avions pas communiqué dessus car les informations en cette période de Covid étaient minces. Aujourd’hui, nous avons plus de recul et d’informations sur ce produit.

Nous n’allons pas en donner toutes les spécificités, que vous trouverez ici :
https://www.dji.com/fr/matrice-300/specs

Ce drone professionnel est réalisé pour des missions extrêmes dans des conditions aussi extrêmes. Spécialisé dans l’inspection, la surveillance et la sécurité, il est doté d’une capacité de 45 minutes de vol avec une nacelle. Plafond de vol 7000 m, portée de 15 km, certification IP45 (possibilité de voler sous des fortes pluies et densité de poussières), compatibilité RTK (plus grande précision de géolocalisation et donc une précision au centimètre), télécommande type smartcontroller (avec la possibilité d’une alimentation supplémentaire par batterie), protocole de transmission sécurisé, changement des batteries (TB60) à chaud (pas besoin d’éteindre le drone), 2 nouvelles nacelles H20 et H20T ! 6 capteurs d’obstacles à 360°.

Mais les points les plus importants à mes yeux :

Le drone est équipé de deux capteurs RTK (D-RTK) qui va lui permettre de voler dans des conditions de perturbation magnétique (en remplaçant la fonction du compas).

Ce drone est ‘télécommandable’ par plusieurs personnes, ce qui permet de réaliser des relais et des missions de longues distances.

Il est possible également sur différentes missions d’utiliser la fonction ‘Spot Check’ qui permet de retrouver le même cadrage, le même angle pour des prises de vues au même endroit. Jusqu’à aujourd’hui, c’était une vraie galère pour réaliser ce type d’images (évolution de travaux, d’un chantier, dégradations de structures dans le temps… etc..
Si l’on programme le mode ‘live mission’ qui permet de reproduire à l’identique une mission donnée, cela permettra d’obtenir des flux vidéos et photos identiques d’une mission à l’autre.

Il existe une fonction Smart Track, qui permet de suivre un objet avec le couplage du zoom en donnant la localisation géographique de l’objet. On peut imaginer des applications telles que des suivies de véhicules par les forces de l’ordre, ou des applications cinéma.

Ce drone est également équipé d’une fonction qui lui permet en cas de perte d’une hélice ou l’arrêt d’un moteur d’atterrir en catastrophe, mais en ‘douceur’ par la compensation des trois autres moteurs.

Je ne peux que vous conseiller l’excellente vidéo de Paladrone

Si vous voulez recevoir une fois par mois (gratuitement) une fiche de volabonnez-vous à la Newsletter ! 
Vous pourrez classer ces fiches dans un classeur que vous pourrez toujours avoir avec vous !

Yann MATHIAS / www.letelepilote.fr





Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*