Dji Mini 2 pour la photo ?

Dji Mini 2
Dji Mini 2

Bonjour à tous,
Professionnel de l’image, j’utilise depuis deux ans les drones DJI pour mon activité. Habitué au Mavic 2 pro et à l’Inspire 2, j’avais pris à sa sortie un Mavic mini pour toujours avoir dans mon sac à dos où la voiture un ‘faiseur’ d’images. J’avais été impressionné par les capacités de vol de ce petit drone : bonne résistance au vent, bonne stabilité et facile à manœuvrer.
En revanche, j’avais été très déçu par son rendu photographique. Pas de fichier Raw (mais ça je le savais en l’achetant) mais un jpeg trop net (Sharp) artificiellement et une dominante magenta ignoble dans les basses lumières et tout cela sans parler du bruit très important. La dynamique était quasiment nulle. En conclusion, je dirai un produit un peu mal né pour la photo, surement pas abouti pour ne pas faire d’ombre au milieu de game le Mavic 2 Air.
Autre défaut : ses interruptions de liaison entre la télécommande et le drone qui étaient très fréquentes.

J’ai reçu aujourd’hui le Mini 2 et je l’ai essayé en photographie. Je ne parlerai pas ici de performances de vol ou de sa fiche technique que l’on peut trouver à peu près partout. Je vous conseille les vidéos d’Hubert Aile ou celles de Paladrone.

Jpeg : les jpeg paraissent un peu moins Sharp (moins nets) et surtout moins artificiels : c’est vraiment un très bon point. Les basses lumières restent magenta, même si c’est moins flagrant. Cela reste gênant.

Photo JPEG issue du Mini 2
Photo Raw développée et mise en 16/9

Raw : Les fichiers raws permettent un développement plus précis des fichiers et une interprétation plus personnelle des images. On arrive à corriger facilement cette dominante magenta, monter la netteté des images sans cet effet détestable de sharpness artificielle, et surtout on retrouve une véritable dynamique. Les hautes lumières se corrigent à peu près jusqu’à 2 Il (indice de luminosité). Ce n’est pas une dynamique de fou, mais cela sauve des plans. La montée en bruit n’est pas catastrophique dans les basses lumières. J’attends une belle journée pour des tests après le coucher du soleil (entre + 15 et 30 minutes).

Développement d’un fichier RAW – permet une personnalisation de la photo.

Bien entendu, la possibilité de personnaliser la balance des blancs en post-production est un atout majeur.

Comme vous le constatez sur ces images, même si l’on peut lire à droite et à gauche que cette évolution est minime, je pense au contraire que cette évolution est une révolution pour tous ceux qui aiment la photographie.

En 1h d’utilisation intense pas de coupure de liaison / déconnexion. C’est vraiment appréciable.

Il manque certes les modes de suivi, mais que resterait-il au Mavic 2 Air ? peut-être sur le mini 3 ??? et je trouve dommage que le pack combo qui a prit 100 euros au passage a perdu ses protections d’hélices.

Mais il remplacera pour les vacances, les travaux d’inspection de toiture, les sorties en famille, un MAVIC 2 Pro…ça c’est évident.

Si vous voulez recevoir une fois par mois (gratuitement) une fiche de volabonnez-vous à la Newsletter ! 
Vous pourrez classer ces fiches dans un classeur que vous pourrez toujours avoir avec vous !

Yann MATHIAS / www.letelepilote.fr





Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*